Test et avis protections dorsales motos – Comparatif et guide d’achat

La protection dorsale protège contre les blessures, notamment dans le domaine du sport. Notre équipe a filtré les meilleurs modèles après avoir lu divers tests sur Internet et a créé une liste des meilleurs. Vous y trouverez également des évaluations de poids, de qualité et de taille.

Comparatif protections dorsales motos

Qu’est-ce qu’une protection dorsale ?

Une protection dorsale est généralement constituée d’un cadre stable qui soutient la sécurité passive dans des sports tels que le snowboard, le ski ou le patin à roues alignées. Les différentes parties du cadre sont généralement en plastique, mais le cuir peut également être utilisé comme élément de protection.

Le rembourrage de ces éléments superposés, qui sont lobés dans le sens longitudinal, fournit à la colonne vertébrale une protection stabilisatrice. Surtout pendant les sports d’hiver, les chutes sont fréquentes, ce qui fait que les athlètes se cognent le dos. La colonne vertébrale a donc besoin d’une absorption supplémentaire des chocs pour réduire la douleur et les conséquences des blessures.

Notre test de protection dorsale  met en évidence la fonction protectrice ainsi que les domaines d’application polyvalents. En utilisant un tel protecteur, le bas du dos ou tout le torse jusqu’au cou est protégé contre les blessures graves, selon la taille.

Les différents types de protections dorsales sont souvent disponibles sous forme de gilets ou de sacs à dos. Ils peuvent être facilement attachés et ajustés à la silhouette respective au moyen de boucles réglables. Cela rend le glissement impossible. La plupart des modèles de protections dorsales sont portés sous la veste, de sorte que la protection se trouve directement contre le corps.

Certains des protecteurs sont aussi directement intégrés dans les vestes. Alors que les ceintures de protection pour motocyclistes se concentrent souvent sur le bas du dos, les protections dorsales pour les sports d’hiver couvrent généralement une plus grande surface. Cela montre la spécialisation des différents protecteurs pour l’application respective.

Protection dorsale

Comment fonctionne une protection dorsale ?

Il existe deux grands types de protecteurs. De nombreux modèles sont basés sur le mode de fonctionnement de la distribution d’énergie. Cela signifie que l’énergie qui agit initialement sur un point est distribuée sur une zone plus large. Cette répartition plus large permet de prévenir les blessures ponctuelles telles que les contusions ou les fractures.

Le risque est considérablement réduit par l’utilisation de ces protections dorsales. Ce type de distribution d’énergie ne fonctionne que si le matériau des protecteurs est très dur ou indéformable. Les protecteurs à coque dure offrent les conditions appropriées pour une protection efficace contre les blessures.

Le deuxième type de fonctionnalité est l’absorption d’énergie. Cela peut être comparé à la zone de froissement lors d’un choc avec une voiture. L’énergie générée par l’impact est absorbée par le protecteur, qui se déforme ensuite. Cependant, la zone de froissement d’une telle protection dorsale est généralement relativement petite. Par conséquent, la majorité des protecteurs s’appuient sur la distribution d’énergie.

Seuls les protecteurs adaptés au motocyclisme et aux sports d’hiver doivent être utilisés. Le vainqueur du test comparatif des protections dorsales et des autres modèles possède la certification correspondante, qui garantit la conformité à la norme CE EN 1621-2. Il s’agit d’une directive européenne qui fait référence à la résistance résiduelle testée.
Dans le test de la protection dorsale, une charge de 5 kg frappe les protecteurs d’une hauteur d’un mètre. Cela permet de vérifier le niveau d’absorption des chocs et la force résiduelle correspondante. Au niveau 1 (CE EN 1621-1), il y a une force résiduelle de 18 kN, qui est encore considérée comme trop élevée. Le niveau 2 indique un amortissement plus fort, ce qui est convaincant avec une force résiduelle de 9 kN. Lors du choix d’une protection dorsale, il faut donc veiller à ce qu’elle soit suffisamment certifiée, surtout si la protection est utilisée à grande vitesse.

Le nylon est un matériau approprié pour la protection dorsale. Grâce à sa composition en polyamides, il est particulièrement extensible et résistant, ce qui lui confère une grande durabilité. De nos jours, on trouve des composants en nylon dans de nombreux équipements sportifs et domestiques.

Le polyester est également utilisé pour la production de protections dorsales. Le polyester a fait ses preuves depuis de nombreuses années en tant qu’élément de haute qualité dans les vêtements et équipements fonctionnels. Le troisième matériau principal pour les protections dorsales est la mousse spéciale. Cette mousse est principalement constituée de plastique et de matériaux similaires.

La nature de la mousse garantit que l’impact des forces ou des chocs est absorbé de manière fiable. Il y a suffisamment d’air dans la mousse qui absorbe l’impact et le dissipe bien. La mousse spéciale a donc une fonction de protection différente de celle des protecteurs, qui sont équipés d’une coque dure ou de silicone.

De plus, les protections dorsales en mousse sont particulièrement légères et offrent une meilleure respirabilité. La circulation de l’air et la sensation de confort signifient également que les mouvements ne sont pas aussi limités.

Avantages et domaines d’application

Les protections dorsales du test 2020 sont adaptées à de nombreux domaines d’application. Ils permettent d’améliorer la sécurité sur les pistes de ski ainsi qu’à moto ou en VTT. Même à grande vitesse, il n’est pas nécessaire d’être particulièrement prudent si un endroit risqué s’approche.

L’amélioration de la protection dorsale fournie par la protection dorsale de forme ergonomique et amortissant les chocs réduit considérablement le risque de blessure. Les statistiques montrent que quatre accidents sur cinq entraînent des dommages au dos, au cou et aux épaules. C’est précisément la raison pour laquelle la protection supplémentaire est indispensable.

Le squelette sensible des os est protégé par des gilets de protection ou des protecteurs spéciaux. Dans notre test des protections dorsales, nous avons vérifié différents modèles afin de pouvoir donner des conseils sur les matériaux et les formes appropriés. Les descriptions permettent de déterminer quel protecteur convient à chaque sport.

Les avantages des protections dorsales sont si évidents qu’il serait négligent de ne pas les utiliser. Outre la protection contre les blessures, ils convainquent également par d’autres fonctions supplémentaires. Par exemple, un protège-moto sert également de protection rénale chauffante et un modèle destiné aux sports d’hiver peut soutenir la région du cou grâce à sa forme spéciale et ainsi prévenir une mauvaise posture.

Les enfants ne sont pas les seuls à devoir porter leur équipement de protection sur les patins à roues alignées ; les adultes aussi se mettent automatiquement à la portée des protecteurs. Si vous vous êtes blessé une fois lors d’une chute, vous ne pourrez plus jamais vous passer d’une protection dorsale. Après tout, personne ne veut se blesser par pure impatience ou par un froid malsain.

Protection dorsale

Protection dorsale pour les motards : recommandations de l’expert

Pour notre test de protection dorsale, nous avons recherché les différents experts pour les différentes protections dorsales. Pour les protections dorsales des motocyclistes, nous avons trouvé les recommandations de Sportbike Track Gear particulièrement utiles. Il ne s’agit pas de testeurs indépendants, mais du plus grand magasin spécialisé dans les vêtements de protection pour motos aux États-Unis. La chaîne YouTube de Sportbike Track Gear compte déjà environ 94 000 abonnés.

Le détaillant spécialisé (voir la vidéo) a testé lui-même toutes les protections dorsales et donne une note crédible pour ce qu’il estime être les meilleures protections dorsales.

Pourquoi (presque) personne ne veut acheter le meilleur protecteur dorsal

Le système le plus récent, le plus sûr et le meilleur sur le marché, selon l’expert, est la protection dorsale Alpinestars Tech Airbag System. Ce modèle, qui est sur le marché depuis 2018, est le premier protecteur dorsal équipé d’un véritable airbag. Il offre une protection complète du dos, des reins, des épaules, de la poitrine et de l’abdomen.

Alpinestars Airbag System a bénéficié d’une large couverture médiatique lors de son lancement et tout le monde s’accorde à dire que c’est la protection dorsale la plus innovante du marché et probablement le début d’un nouveau segment de marché.

Néanmoins, les experts supposent que probablement personne ne rachètera ce protecteur. La raison en est le prix. En Allemagne, le système d’airbag Alpinestars coûte environ 1 200 euros. En outre, le modèle nécessite la veste de moto Alpinestars assortie. Non seulement cela correspond parfaitement, mais cela indique également le niveau de la batterie, entre autres choses. Dans le pire des cas, l’airbag devrait s’ouvrir en 25 millisecondes, selon le fabricant.

Ces protections dorsales sont bonnes et abordables

Pour ceux qui préfèrent dépenser un budget normal entre 80 et 160 euros, Sport Bike Track Gear recommande les modèles suivants :

  • Protection dorsale Alpinestars KR-1
  • Protection dorsale Alpinestars KR-3
  • Protection dorsale Alpinestars KR-R
  • Protection dorsale Alpinestars KR-Cell
  • Protection dorsale ForceField Pro L2K EVO
  • Protecteur dorsal ForceField Sub 4
  • Protection dorsale Cortech Latigo

La marque Alpinestars a beaucoup changé aux yeux des professionnels. Dans le passé, il n’était pas particulièrement fan de la marque, comme le prouveraient ses premières critiques. Mais la protection dorsale KR-3 d’Alpinestars a tout changé et le fabricant de vêtements pour motards de plus de 50 ans fournit maintenant des protections dorsales de classe mondiale. Tout simplement, tout irait bien avec le KR-3. Il est fin, confortable, flexible, respirant, les bretelles peuvent être enlevées et la protection dorsale peut être étendue avec une protection de la poitrine et du coccyx.

La seule marque qui pourrait être encore meilleure est ForceField. Outre le KR-3, il roule régulièrement avec la protection dorsale FoceField Pro L2K EVO et la moto ForceField Sub 4. Le fabricant a réussi à combiner de nombreuses couches de sécurité différentes en une fine protection dorsale. Le fabricant lui-même fait la publicité de ses « meilleures protections dorsales au monde », notamment grâce à son système de ventilation unique. Honnêtement, en tant que cavalier, vous ne le remarqueriez pas vraiment, mais ce sont deux modèles particulièrement géniaux.

La protection dorsale Cortech Latigo est recommandée dans le cadre d’un accord budgétaire. Il est peut-être un peu plus épais et moins flexible, mais parmi les modèles de moins de 100 euros, c’est certainement le meilleur sur le marché.

Dans les commentaires sur la vidéo, beaucoup sont d’accord avec la sélection. Certains, cependant, regrettent les protecteurs du dos de Dainese et Knox dans la liste des meilleurs.

Quels sont les types de protections dorsales disponibles ?
Il existe plusieurs lauréats de tests de comparaison pour les protecteurs dorsaux, car ils doivent être répartis dans différentes catégories. Il convient également de mentionner dans les tests que les protecteurs sont souvent spécialement conçus pour un sport particulier.

Il existe donc des gilets de protection spéciaux pour les cavaliers, des protections spéciales pour les cyclistes de descente, etc. L’utilisation de protections dorsales comprend également les vêtements de protection correspondants, de sorte que les protections sont généralement évaluées comme un élément partiel de l’équipement.

Les deux principaux types d’éléments de protection sont les protecteurs souples et les protecteurs durs. Le choix du design le plus approprié pour un sport ou un environnement particulier dépend de la forme générale, de la fonctionnalité et de l’efficacité.

Les protecteurs souples sont principalement équipés de mousse souple et n’ont pas de parties dures. Grâce à leur texture souple, les protecteurs souples s’adaptent au physique individuel, de sorte qu’ils offrent une ergonomie optimale et donc un bon confort.

Cela améliore les propriétés antidérapantes et la fonction protectrice du protecteur. Certains de ces protecteurs souples sont des vestes rembourrées ou des chemises sans manches. Ils n’ont ni boucle ni sangle, ce qui les rend particulièrement confortables.

Protection dorsale

Ces éléments de protection relativement minces peuvent être portés sous les vêtements, par exemple en combinaison avec une tenue complète de moto ou sous d’autres vêtements de sport.
A première vue, les protections rigides ressemblent à une sorte de blindage. Les éléments durs sont en polyester ou en plastique et sont reliés par des composants plus ou moins élastiques. En attachant les parties dures de la coque sur la face arrière, la colonne vertébrale bénéficie d’une protection optimale.

Notre test des protections dorsales montre l’importance de la stabilité et de l’adaptabilité de ces modèles. Grâce à des boucles d’épaule et à une ou plusieurs sangles dans la zone de l’abdomen et de la poitrine, les protections rigides peuvent être ajustées individuellement afin qu’elles ne se déplacent pas lors de mouvements rapides ou en cas de choc et qu’elles remplissent parfaitement leur fonction de protection.

Les avantages des protecteurs dorsaux sont donc :

  • le grand confort de port, qui ne limite pas la liberté de mouvement,
  • les sangles ou boucles réglables,
  • le siège confortable sous les vêtements de sport,
  • la protection contre les chocs en toute sécurité,
  • la simple fixation.

Les inconvénients de certains protecteurs n’affectent pas la sécurité, mais ils affectent principalement le confort :

  • Selon le matériau, ils peuvent être en sueur,
  • Ils ne sont pas tous adaptés aux terrains accidentés,
  • Beaucoup ne peuvent être portées que sous les vêtements, mais pas par-dessus,

Avec les protections à coque dure, des points de pression peuvent se produire lorsqu’elles sont portées pendant de longues périodes.

Voici comment nous avons testé les protections dorsales

Notre test de protection dorsale informe les consommateurs intéressés sur les avantages et les inconvénients des deux principales variantes ainsi que sur les caractéristiques de qualité importantes. Toutefois, le choix du protecteur qui convient le mieux aux différents domaines d’application ne dépend pas seulement du résultat de la comparaison, mais aussi des conditions limites telles que la température, la vitesse, le sous-sol, etc.

Confort des protecteurs souples

Un protecteur souple doit permettre une liberté de mouvement suffisante mais ne doit pas être exclusivement constitué de mousse souple. Sinon, l’effet protecteur n’est pas assez fort en cas de chute ou d’impact. Un tel protecteur ne remplit pas sa tâche de manière fiable, surtout s’il s’agit d’un travail de moindre qualité. La combinaison d’éléments souples et de transitions stables garantit une bonne évaluation correspondante de la part du gagnant du test comparatif des protections dorsales. La mousse souple s’adapte au corps et offre ainsi un excellent confort, tandis que les composants plus durs soutiennent la résistance nécessaire.

Le matériel traité

La composition du matériau assure la flexibilité et la respirabilité de la protection dorsale concernée. Les éléments en mousse assurent une bonne mobilité et en même temps, la circulation de l’air dans la mousse réduit la transpiration. Les matériaux tels que le polyester, la mousse souple et le cuir conviennent aussi bien aux sports d’été qu’aux sports d’hiver. Des technologies telles que le Softshell Airshock et le Thermal Flex Air offrent un confort accru et sont de plus en plus utilisées.

La surface de couverture du protecteur

Dans notre test de protection dorsale, nous avons également vérifié quelle zone dorsale est protégée et si la zone de couverture est suffisamment grande. De nombreux modèles couvrent la totalité de la zone allant du haut du cou jusqu’aux reins. D’autres modèles, dont certains sont disponibles sous la forme d’une veste, offrent une protection supplémentaire pour les épaules et les coudes.

Durabilité

En général, la durabilité moyenne des protections dorsales est de cinq à six ans, selon la fréquence de leur utilisation. En cas d’accident, un remplacement anticipé peut être nécessaire. La plupart des protecteurs perdent leur fonction de protection lorsqu’ils sont endommagés, de sorte que la sécurité souhaitée n’est plus garantie.

La variabilité des protecteurs

Notre test de protection dorsale 2020 fournit des informations sur les modèles qui peuvent être ajustés individuellement à l’aide de sangles. Cette flexibilité signifie qu’un protecteur peut être utilisé alternativement par plusieurs personnes.

Les extras des protections dorsales

Certains protecteurs sont dotés de caractéristiques spéciales qui élargissent la gamme d’applications ou améliorent le confort. Lors de notre test sur les protections dorsales, nous avons constaté que certaines d’entre elles sont incorporées dans un gilet ou une ceinture rénale, ce qui les rend particulièrement faciles à manipuler. D’autres ont une double fermeture velcro stable ou une fermeture latérale qui peut être renforcée si nécessaire. Dans le cas des protecteurs à coque rigide, les modèles de forme ergonomique sont considérés comme particulièrement de haute qualité. Des technologies spéciales telles que les canaux de circulation ou l’absorption innovante des chocs conduisent les consommateurs directement au vainqueur du test comparatif des protections dorsales.

Protection dorsale

À quoi dois-je faire attention lorsque je rachète une protection dorsale ?

Les critères de sélection pour lesquels la protection dorsale est particulièrement adaptée à un usage personnel concernent, entre autres, la taille de la surface de couverture et les matériaux utilisés. Je fais évaluer précisément les caractéristiques respectives des protecteurs lors d’une consultation dans des magasins spécialisés ou sur Internet. La majorité des protections dorsales protègent l’ensemble du dos, des vertèbres supérieures du cou jusqu’à la longe.

Ainsi, les utilisateurs sont protégés de haut en bas contre les blessures à la colonne vertébrale. Le type de matériau et l’état général de la protection dorsale doivent être soigneusement examinés pour déterminer si le modèle convient à l’utilisation particulière, par exemple, le snowboard ou le vélo de montagne.

Les propriétés respirantes du matériau de protection, combinées à la liberté de mouvement, jouent un rôle majeur dans le choix du bon produit. Les matériaux éprouvés en été et en hiver comprennent le polyester et le cuir, la mousse souple et des composants innovants tels que le softshell.

En outre, la protection dorsale doit être absolument parfaite et, si nécessaire, être ajustée plus serrée ou légèrement plus large en ajustant les attaches. C’est la seule façon de s’assurer que le protecteur ne glisse pas et ne perde donc pas son effet protecteur lorsqu’il est en déplacement.

Lorsque vous achetez un protecteur, vous devez vous assurer qu’il n’est pas seulement fait de mousse souple, car cela ne vous protégerait pas suffisamment contre les chocs violents. D’autre part, la haute qualité de fabrication et la combinaison optimale des matériaux garantissent que la protection dorsale fera son travail même en cas de choc violent et protégera le corps des fractures osseuses et autres blessures. Une petite quantité de mousse au moins doit toujours être présente dans le protecteur pour assurer l’adaptabilité nécessaire.

La protection dorsale parfaite ne glisse pas quand vous descendez une pente ou que vous roulez à moto, elle ne pince nulle part et ne laisse pas de points de pression. Cela n’est possible que si les matériaux dont est fait le protecteur se blottissent contre le corps et sont en même temps bien posés.

L’équilibre entre souplesse et fermeté peut être particulièrement bien vérifié sur les sangles qui entourent les reins et la poitrine, ainsi que dans la région des épaules. Sur cette base, il est facile de trouver les vêtements de protection adéquats. Les protecteurs ne doivent pas être un obstacle et en même temps offrir beaucoup de sécurité, et c’est exactement ce que remplit le vainqueur comparatif des protecteurs dorsaux.

Il y a quelques éléments de base à prendre en compte lors de l’essai des protecteurs. Le protecteur doit être testé avec les vêtements de sport correspondants. En général, les protections dorsales sont tirées sur les sous-vêtements ou les sous-vêtements fonctionnels. Lorsque vous les essayez, vous devez toujours prendre le temps de vous assurer que le protecteur que vous choisissez est le bon.

La protection dorsale doit avant tout s’adapter à la taille de la personne concernée. C’est un critère important, surtout pour les enfants. Ils peuvent se transformer en vêtements, mais pas en protecteurs. Ceux-ci ne doivent donc jamais être trop importants, car sinon ils ne réduiraient pas le risque de blessure, mais l’augmenteraient au contraire.

Les modèles à sangler sont d’abord fixés dans la hanche, puis sur les épaules jusqu’à ce qu’ils soient bien ajustés. Ensuite, les vêtements de ski ou de sport sont tirés sur eux. Ces vêtements ne doivent pas s’étirer même si la personne bouge.

Par des mouvements tels que s’accroupir ou lever les bras, on peut déterminer si le protecteur est bien assis ou s’il bouge. Il peut être nécessaire de réajuster les sangles ou d’essayer une autre protection dorsale. Les protecteurs, qui ont une extension pour la protection du coccyx, sont attachés sous le pantalon de ski.

Informations succinctes sur les principaux fabricants

Dans le test de la protection dorsale, nous avons vérifié et comparé les modèles de nombreux fabricants. Cela donne aux consommateurs un bon aperçu des marques renommées. Parmi les entreprises les plus connues dans ce domaine, citons Atomic, Energiapura, Komperdell, Marker et POC.

Leurs produits convainquent par l’équilibre idéal entre confort et flexibilité d’une part, et stabilité et absorption des chocs d’autre part. Des entreprises telles que Scott et Amplifi comptent également parmi les fabricants de marque de protecteurs dorsaux de haute qualité.

Le gagnant du test comparatif des protections dorsales montre les avantages d’une protection de haute qualité à tous égards. Toutefois, il n’est pas possible de faire une déclaration générale sur les meilleurs produits, car les matériaux de qualité et les différentes méthodes de construction sont toujours choisis en fonction des sports concernés.

Internet ou commerce spécialisé : où dois-je acheter ma protection dorsale ?

Lors de l’achat d’une protection dorsale, de nombreuses informations sont mises à la disposition des acheteurs potentiels sur Internet et dans les magasins spécialisés. Ils peuvent y découvrir quel protecteur a été conçu pour quel domaine d’application et si une extension avec un équipement de protection supplémentaire est conseillée.

Les exigences imposées aux protecteurs dorsaux diffèrent tout autant que les types de sport. Les détaillants spécialisés disposent d’employés utiles pour répondre aux questions des clients, tandis que l’Internet s’appuie sur les membres compétents des équipes de service. Chacun a ses propres attentes vis-à-vis des protecteurs, c’est pourquoi chaque client doit être conseillé en détail. Ces réponses détaillées peuvent être obtenues à la fois dans le magasin et en ligne.

Protection dorsale

La liste des différentes caractéristiques est beaucoup plus facile à suivre sur Internet que dans les magasins spécialisés. Alors que la comparaison en ligne peut être effectuée rapidement et facilement à l’aide des évaluations individuelles des clients, la promenade dans les magasins prend beaucoup plus de temps.

En outre, il est rare d’obtenir une liste de protecteurs comparables dans le magasin, alors que sur Internet, un simple coup d’œil au tableau suffit pour savoir quel modèle est adapté à un usage individuel. Les tests et évaluations constituent une base solide pour la sélection ciblée des protecteurs dorsaux.

Une fois que le protecteur dorsal approprié a été déterminé, l’une des choses à considérer est de trouver un prix d’achat raisonnable. C’est là que la comparaison sur Internet est une aide efficace. En quelques secondes, il permet de comparer directement les différentes plates-formes en ligne ou points de vente et indique où le protecteur est disponible à un prix particulièrement bas. En outre, commander sur Internet est absolument confortable et, grâce à une livraison rapide, le protecteur est prêt à l’emploi presque aussi vite qu’un achat dans un magasin.

Ce qu’il faut savoir et guide des protecteurs du dos

Les protections dorsales, qui sont généralement portées sous les vêtements de sport, offrent une protection de haute qualité. Elles sont à peine perceptibles et pourtant elles permettent de réduire au minimum le risque de blessures au dos. Pour le snowboard, le motocross et de nombreux autres loisirs, il ne faut donc pas se passer de cette protection dorsale.

Les éléments de rembourrage spécialement montés, qui se chevauchent dans de nombreux domaines, réduisent considérablement le risque de blessure. La colonne vertébrale sensible a besoin d’une telle protection, en particulier lorsque des vitesses dangereuses sont atteintes et que des chutes dures sont à craindre. Selon le type de sport pratiqué, il existe différents protecteurs qui, outre leur fonction de protection, offrent un bon confort de port.

L’une des variantes typiques de la protection est la protection dorsale. Il s’agit d’une protection dorsale de grande surface qui s’étend du cou au coccyx.

Grâce à sa construction spéciale de composants qui se fondent les uns dans les autres, le protecteur flexible suit chaque mouvement et assure ainsi la libre mobilité.
La veste de protection est un autre modèle utile. Il protège souvent non seulement la région dorsale, mais aussi la partie avant du corps, les épaules et les bras. Il en va de même pour le gilet de protection, qui laisse cependant les armes libres. Tout comme la veste de protection, elle protège l’ensemble de la colonne vertébrale, souvent jusqu’au coccyx.

Les vestes et gilets avec fonction de protection ne limitent pas les mouvements du corps et sont principalement utilisés par les motocyclistes. Une chemise de protection est particulièrement légère et souple. Il a une fonction de protection intégrée et se distingue par son confort particulier et sa circulation d’air optimale.

De plus, il est pratiquement impossible de glisser. Le sac à dos protecteur est fixé par des bretelles et une sangle de poitrine. Selon sa taille, il couvre la totalité du dos ou seulement une partie de la surface.

L’histoire des protecteurs du dos

L’histoire des protecteurs du dos est difficile à retracer. Il n’y a guère de preuves de l’existence de protecteurs à une époque antérieure, mais les skieurs, en particulier, ont pu établir que les vestes d’hiver épaisses offrent un certain degré de protection contre les blessures dues aux chutes. Dans la plupart des sports, cependant, les protecteurs n’avaient qu’une importance mineure jusqu’au début du XXe siècle.

Seule la forte accélération dans de nombreux domaines a conduit à mettre davantage l’accent sur la sécurité. De plus en plus d’accidents dans les sports d’hiver ont amené les fabricants de matériel de ski et de snowboard à élargir leur gamme de produits. Un casque seul ne suffit plus pour protéger le corps et prévenir les blessures graves.

Dans les années 1970 et 1980, la réflexion sur la sécurité est devenue de plus en plus sensible, tant dans le sport professionnel que dans la vie privée. De nos jours, personne ne fait du patin à roues alignées sans protection et sans casque. Cependant, les premiers domaines d’application des protections dorsales ont été la moto et les sports d’hiver.

Le besoin de plus de sécurité s’est progressivement fait sentir dans le milieu du snowboard cool. Grâce à des améliorations matérielles innovantes et à de nouveaux concepts ergonomiques, les protections dorsales ne sont plus considérées comme des objets gênants, mais offrent plutôt une excellente protection et ne restreignent en rien les athlètes.

Leur fonction de protection optimisée fait des protecteurs dorsaux des compagnons indispensables. Alors qu’auparavant, les fractures, les contusions et les lésions permanentes de la colonne vertébrale étaient beaucoup plus fréquentes, les blessures sont aujourd’hui beaucoup moins nombreuses. Dans le sport professionnel, cette amélioration peut être clairement prouvée, et les particuliers qui pratiquent le VTT, le ski alpin ou la moto attachent également une grande importance à ne pas mettre inutilement leur santé en danger.

Les améliorations constantes des protecteurs les rendent non seulement plus confortables, mais leurs propriétés d’absorption des chocs peuvent également être optimisées en permanence. Une autre caractéristique importante est la taille et la forme des protecteurs, qui dans de nombreux cas peuvent être ajustés de manière variable. Sur la base des tests actuels de protection dorsale, il est possible de prouver à quel point l’utilisation de ces éléments de protection est avantageuse.

Chiffres, données, faits concernant la protection dorsale

Avec une protection dorsale, la colonne vertébrale en particulier est protégée sur la base de la sécurité passive. Dans divers sports, ce protecteur est normalement porté sous les vêtements, mais il existe aussi des modèles qui sont portés par-dessus. Les protecteurs, qui sont souvent constitués de plusieurs couches se chevauchant, réduisent le risque de blessure et font donc partie de l’équipement de base des skieurs, des vététistes, des motocyclistes, etc.

Les éléments de protection certifiés absorbent également les impacts extrêmement durs qui peuvent se produire en cas d’accident ou de chute. La protection nécessaire contre les accidents est assurée par les protections dorsales dûment marquées et certifiées CE EN 1621-2.

Ceux-ci affaiblissent une force d’impact maximale de 159 à 180 kN à 9 kN et ont donc d’excellentes propriétés d’amortissement. Les éléments de protection les plus faibles, qui ne remplissent que le niveau 1, n’atteignent que 18 kN. Ils ne conviennent donc pas comme protection dorsale.
Il existe différentes valeurs standard pour les différents types de protecteurs. Pour les protections dorsales testées, les valeurs de force résiduelle respectives jouent un rôle décisif pour la qualité. Les sacs à dos, par exemple, qui ont des protecteurs intégrés sont considérés comme très efficaces. Ils sont utilisés par les skieurs et les cyclistes, entre autres.

D’une part, les experts en sécurité du sport de ski savent que tous les dangers ne peuvent pas être évités. D’autre part, ils espèrent améliorer les statistiques sur les accidents et les blessures en utilisant des protecteurs. La zone du torse et des épaules, en particulier, est exposée à un risque élevé. L’utilisation d’une protection dorsale peut optimiser la protection de la santé. Comme les fabricants continuent à travailler sur le confort des protecteurs, on les sent à peine et on bénéficie quand même de l’effet protecteur.

Protection dorsale

Lors du choix d’un protecteur, l’accent est mis sur la surface de couverture, qui doit être aussi grande que possible sans entraver la mobilité. Les éléments en mousse viscoélastique se sont avérés être un matériau de protection particulièrement efficace. En raison des propriétés de cette mousse qui dépendent de la température, le protecteur doit être porté pendant un certain temps jusqu’à ce qu’il ait la bonne chaleur et puisse s’adapter au corps. Ce n’est qu’à ce moment-là que le confort de port devient perceptible.

Comme alternative aux protections dorsales intégrées, qui se présentent sous la forme de vestes ou de gilets, des protections individuelles peuvent également être envisagées. Ils sont considérés comme des accessoires et sont fixés, par exemple, par des bretelles et une ceinture de taille ou de poitrine. Selon le sport, ces éléments de protection peuvent être complétés par des protections supplémentaires pour les coudes, les poignets et les genoux.

FAQ

La recherche d’une protection dorsale adaptée ne demande normalement pas beaucoup d’efforts. Cependant, des questions spécifiques sur l’adéquation se posent souvent. Des problèmes peuvent déjà survenir lors de l’essayage, mais ils peuvent être rapidement résolus dans le cadre d’un conseil orienté vers le client. En outre, nous fournissons une liste des questions les plus fréquentes dans le cadre du test de protection dorsale 2020. Les personnes intéressées peuvent ainsi en savoir plus sur les critères de sélection ainsi que sur la qualité et le confort optimal.

Comment la protection dorsale s’installe-t-elle correctement sur le corps ?

Le protecteur s’adapte de manière optimale lorsqu’il ne glisse pas en skiant ou en pratiquant d’autres sports. Il ne doit pas pincer ni se pincer nulle part, mais il ne doit pas non plus être trop lâche. Dès le montage, il est possible de déterminer si les matériaux ont la flexibilité nécessaire. Si la protection dorsale s’adapte à la forme du corps et s’appuie fermement sans se contracter, elle semble être le bon modèle à première vue. Le protecteur ne doit pas provoquer de points de pression sur la ceinture rénale, la ceinture pectorale et la ceinture diagonale, mais il doit en même temps présenter une certaine souplesse. Cela permet d’obtenir l’effet de confort souhaité et ne limite en rien les mouvements. Après tout, l’équipement de protection doit seulement minimiser le risque de blessure mais ne doit pas entraver la performance sportive.

Quelle est la taille ou la longueur correcte de la protection dorsale ?

En général, les protections dorsales s’étendent du cou jusqu’aux vertèbres lombaires. Grâce à cette couverture, toute la zone arrière est protégée contre les chocs et les chutes. La portée du protecteur sur le côté dépend du type de sport pratiqué et des exigences individuelles de confort.

Quelle doit être la stabilité et la flexibilité de la protection dorsale ?

Pour vérifier si la mobilité nécessaire est toujours disponible malgré la stabilité du protecteur, vous devez vous déplacer vigoureusement lorsque vous l’essayez. Cela comprend également la flexion et l’étirement du dos. C’est le seul moyen de savoir si les différents éléments de la protection dorsale restent bien en place et s’ils peuvent se détacher. Si le protecteur s’adapte bien à la forme du corps, il est non seulement particulièrement sûr, mais il apporte aussi un soutien supplémentaire et réchauffe un peu le torse. C’est un effet secondaire positif des protections dorsales, surtout dans les sports d’hiver.

Comment la protection dorsale est-elle maintenue ?

Les protections en coque dure ou les protections dorsales peuvent normalement être facilement nettoyées dans la machine à laver. A 30, maximum 30 degrés, les protecteurs sont lavés individuellement ou avec d’autres accessoires durs. Un costume en cuir, cependant, ne peut pas être mis dans la machine. Par mesure de précaution, les éléments de protection munis de fermetures à Velcro ou de fermetures éclair ne doivent pas se retrouver dans le tambour de lavage, car ils ne conserveront leur longue durée de vie que s’ils sont traités avec douceur. Il est également important de ne pas laver les protections dorsales trop chaudement, surtout si elles sont munies d’une ceinture de sécurité pour les reins. La combinaison avec des éléments en cuir rend ces systèmes de protection moins résistants.

Les protections utilisées dans les sports tels que la descente, le dirt bike et le motocross doivent être nettoyées plus souvent. En fonction de leur degré de saleté, les protecteurs à coque dure peuvent être trempés dans l’eau. Ensuite, les traces de la dernière course peuvent être éliminées plus facilement, à la main ou en machine à laver.

Pour les protecteurs durs et doux, un simple entretien avec un chiffon doux suffit souvent. Si nécessaire, on peut l’humidifier avec un peu de nettoyant au citron ou du vinaigre pour obtenir l’effet nettoyant souhaité. Un frottement excessif peut faire perdre leur couleur aux zones touchées. Cependant, cette déficience visuelle n’affecte pas l’effet protecteur. Avec les produits de nettoyage tranchants, il y a un risque qu’ils endommagent la surface à long terme et que le protecteur perde sa robustesse.

Accessoires utiles pour les protections dorsales

Pour les protections dorsales, des systèmes de fixation supplémentaires sont disponibles dans certains cas pour renforcer encore la sécurité. Des gilets et des vestes spéciales qui s’adaptent sur les protections font également partie des accessoires. Elles sont toutes deux adaptées aux protecteurs et au sport concerné. En outre, des sacs ou des moyens de transport spéciaux sont disponibles pour les protecteurs.

Les accessoires vestimentaires de moto, dont certains offrent un espace supplémentaire pour d’autres ustensiles qui sont utilisés directement pendant le sport ou pendant une pause. L’espace de rangement pour une bouteille ou un en-cas permet aux consommateurs de réduire leurs bagages tout en ayant tout ce dont ils ont besoin sur eux.

Pour une protection optimale, des protections supplémentaires sont disponibles sous forme d’accessoires complémentaires. Il peut s’agir de protège-coudes et de protège-poignets, qui d’une part améliorent la stabilité des membres et d’autre part vous empêchent de vous gratter la peau lorsque vous tombez. Les différents types de protections comprennent également les protège-genoux et les protège-jambes, qui sont utilisés par exemple dans le patinage à roues alignées et protègent contre les blessures.

Ici et dans d’autres sports comme le snowboard et le ski, un casque de protection est utilisé en plus de la protection dorsale. Cela permet également d’optimiser la sécurité et de réduire le risque de blessure. Grâce à l’aide des différents protecteurs, il est possible d’éviter non seulement les simples fractures, mais aussi les entorses ou les éraflures hémorragiques.

En plus des vêtements pratiques qui se portent par-dessus la protection dorsale, des vêtements de protection spéciaux sont également disponibles. Le pantalon de protection étend la protection au coccyx, à la région des hanches et aux cuisses, ce qui réduit encore le risque de blessure. Comme pour les protections dorsales, ces pantalons peuvent également être équipés de plaques en plastique dur ou de protections souples.

Protection dorsale

Les « crash pants » relient aussi en partie les différents types de protections ou ils ont des plaques de coque dures amovibles. Ces accessoires permettent d’assembler facilement les différents équipements, en fonction des activités prévues : VTT, motocross ou tout autre sport qui implique une vitesse accrue et un certain facteur de risque.

Alternatives à la protection dorsale

Selon le type de sport, des vestes et gilets de protection peuvent être utilisés comme alternatives. Les sacs à dos avec protections intégrées offrent également une bonne protection. Ces sacs à dos sont également appelés carapaces de tortue, qui sont généralement formées en fonction d’aspects ergonomiques.

En principe, cependant, ces modèles ne sont pas des alternatives, mais des variations de protections dorsales.
Il n’existe pas d’alternative efficace pour les protections dorsales en tant que telles, mais il existe des systèmes de sécurité complémentaires tels que les casques de sécurité ou des modèles spéciaux conçus pour le snowboard ou le kite surf, par exemple. De nombreuses personnes qui s’aventurent pour la première fois sur des skis de descente ou un snowboard se passent de protecteur et se concentrent sur une conduite lente et prudente.

Toutefois, il ne s’agit pas non plus d’une véritable protection. Néanmoins, il peut être utile d’adapter le style de conduite à vos propres capacités et de réduire la vitesse dans les situations délicates. Il est également utile de pratiquer quelques techniques de chute, car elles peuvent aussi réduire le risque de blessure.